Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu

Paroisse Saint-Jean-Baptiste – Ottawa https://sjb-ottawa.org

‘’Seigneur, tu aimes tout ce qui existe… si tu avais haï quoi que se soit, tu ne l’aurais pas créé…Maître qui aime les vivants, toi dont le souffle impérissable les anime tous.’’

– Sg 11,12

Chers frères, chères sœurs,

Tout d’abord, à l’approche de notre fête du 150e anniversaire de la paroisse, un mot de Sarah Beaudin :

Pour souligner le 150e anniversaire de la paroisse Saint-Jean-Baptiste, nous souhaitons proposer une exposition de photos à l’arrière de l’église.  Nous avons donc besoin de vos photos.  Allez fouiller dans vos boîtes (ou vos disques durs!), et trouver des photos de vos plus beaux moments à la paroisse.  Les sacrements des enfants, les mariages et funérailles, les ordinations, les installations de nos curés, les messes ou réveillons de Noël, et les vœux du Jour de l’An, en passant par les veillées pascales et les messes de la Saint-Jean-Baptiste.  Vous pouvez m’apporter vos photos dans une enveloppe (à la messe le dimanche, ou à la porterie en semaine) ou me les envoyer par courriel : sarahbeaudin@videotron.ca.  Ce serait utile d’inclure une petite note avec votre nom, les noms, dates, et événements pour chaque photo.  Je promets de bien m’en occuper et de vous les remettre après l’exposition.  Veuillez m’apporter vos photos au plus tard le 6 novembre.  Merci!!


Autres nouvelles :

En lien avec la collecte spéciale prévue pour dimanche prochain, le 6 novembre pour financer des projets de réconciliation avec les premières nations, j’ai déposé sur la table à l’entrée de l’église une lettre pastorale à ce sujet, ainsi qu’une belle prière adressée à Ste. Kateri Tekakwitha. Les enveloppes pour cette collecte spéciale seront également disponibles ce dimanche sur la table à l’entrée de l’église.

Nous avons entrepris les démarches pour rétablir un numéro de téléphone propre à la paroisse. Vous n’aurez plus à être reçu par un message qui vous réfère à un deuxième message. Lorsque vous composerez ce numéro, au moins le lundi au vendredi de 8h à 16h, celui ou celle qui est à la réception vous répondra, et transmettra votre message à moi ou à qui de droit. Dès que cette nouvelle ligne sera activée, nous vous le dirons, et le numéro de la paroisse sera sur la page web de la paroisse. Nous espérons ainsi améliorer les liens entre les paroissiens et la paroisse.


Permettez-moi de terminer avec un mot inspiré du texte de la première lecture de ce dimanche que j’ai placé en tête de ce message. Nous le savons tous, les temps présents sont difficiles. La crise climatique et les calamités qui s’ensuivent, les chaleurs accablantes, les sécheresses, les inondations. La pandémie et la ‘’tripledémie’’ qui nous menacent. Les guerres. Des drames qui se vivent dans nos familles. Nous pouvons être tentés de nous dire, en ces temps difficiles : ‘’Seigneur, j’en ai assez. Viens me chercher. Je ne souhaite plus vivre dans ce temps de ténèbres…’’ Devant les laideurs du temps présent, le livre de la Sagesse vient nous rappeler une vérité plus fondamentale : quoi qu’il en semble, le monde que Dieu a créé est encore beau et bon. Dieu l’a créé par amour. Les laideurs qui se sont insérées dans notre monde et notre temps n’atteignent pas le cœur du monde. Elles ne sont que des taches en surface, Leur excellence, leur bonté sont intactes. Le bon grain n’est pas compromis par l’ivraie. Nous pouvons continuer à aimer notre monde et notre temps comme Dieu les aime.

Bon dimanche, bonne semaine, Fr. Guy