Message de Noël de l’Archevêque d’Ottawa

Chers frères et sœurs,

Le jour de Noël nous arrive tout juste après le solstice d’hiver, après la nuit la plus longue de l’année.

Durant le temps de l’Avent, dans une prière, nous invitons Dieu à faire briller sa lumière dans nos cœurs pour y faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu et y dissiper les ténèbres.

Malheureusement, les ténèbres auxquelles nous sommes confrontées ne sont pas toutes associées aux journées plus courtes et aux nuits plus longues de ce début d’hiver. L’anxiété et la dépression se répandent un peu partout, tout particulièrement chez les jeunes. Le scandale des abus sexuels par des prêtres, et les tentatives de certains évêques de camoufler le tout, a ébranlé l’Église toute entière.

L’Église domestique — la famille – passe également une période difficile : séparation, foyer monoparental, dépendances de toutes sortes et le manque de temps et d’argent. Nous voyons bien actuellement que, comme bien des gens, les jeunes sont moins portés à rechercher soutien et consolation dans les trésors de la foi.

Pourtant, Dieu est toujours fidèle. Célébrer Noël, c’est ouvrir notre cœur pour accueillir ce Dieu qui est venu sur terre pour donner du sens à notre vie. Je vous encourage à aller visiter la crèche de votre église paroissiale et y contempler le mystère qui y est révélé.

Aux bergers et aux mages qui sont venus l’adorer à Bethléem, Jésus a offert ce même message qu’il reprendra plus tard au cours de son ministère : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos » (Matthieu 11, 28).

Dieu se fait proche de nous alors qu’il se présente dans un nouveau-né emmailloté, couché dans une mangeoire. Nos aspirations les plus profondes, il les porte dans son cœur alors qu’il se prépare librement à porter nos souffrances.

C’est bien le message de Noël. Puissions prendre le temps de l’accueillir et de nous laisser toucher et transformer par lui.

Un très Joyeux Noël!

✠ Terrence Prendergast, s.j.

Archevêque d’Ottawa

0 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *