Grande dédicace de notre carillon à SJB

Un dimanche matin glacial, le 8 février 1931, le feu détruisit l’église Saint-Jean-Baptiste et le monastère dominicain attenant. L’église a été réduite à une coquille de pierre carbonisée.

Fait remarquable, la nouvelle église Saint-Jean-Baptiste a été ouverte au culte public le 21 février 1932, un an seulement après la destruction de son prédécesseur. Construit au coût de 275 000 $ sur les « premières lignes normandes-anglaises », il a été conçu par le père J.A. Larue, l’architecte officiel de l’Ordre dominicain.

Le couronnement de l’église Saint-Jean-Baptiste, un carillon de 47 cloches argent-bronze, allant de 28 livres à 3 1/2 tonnes, prendrait un peu plus de temps à compléter. Les cloches du deuxième plus grand carillon du Canada ont été coulées par la Fonderie Michiels de Tournai, en Belgique, arrivant à l’église le 29 octobre 1939, pour être dûment bénies en attendant l’arrivée ultérieure des plans d’installation et d’un expert en carillon d’Europe.

Malheureusement, les plans et l’expert ont été coulés en route par un sous-marin allemand au début de 1940. Les cloches elles-mêmes avaient échappé de justesse au naufrage dans les premiers jours de la Seconde Guerre mondiale.
Il revint à J.A. Cronier du 27, rue Lett, un mécanicien à la retraite et ouvrier en acier de construction qui avait aidé à assembler le carillon de la Tour de la Paix, pour résoudre ce puzzle de 2 600 pièces.

Il réussit à tout mettre en place en sept semaines et, le 25 mai 1940, Emile Vendette, carillonneur de Saint-Jean-Baptiste, joua un duo de sonnerie avec le carillonneur du Dominion qui jouait simultanément depuis la Colline du Parlement.

Le grand beffroi de l’avenue Empress est toutefois demeuré silencieux depuis les années soixante parce que toutes les lignes de transmission, du clavier aux clapets, ont été coupées il y a de nombreuses années.

Mais, le carillon vient tout juste d’être restauré et le matin de Pâques, à 10 h 30, le carillonneur du Dominion au parlement du Canada, Dr. Andrea McCrady, le fera retentir à nouveau après la cérémonie de dédicace. Arpès un court concert, suivra la messe conventuelle de Pâques à 11 h 00.

Bienvenue à tous et à toutes pour cette grande fête !!


SOURCE : CENTER TOWN BUZZ – 17 décembre 2016 – En première page sous la photo : « Heritage Skyline: The bells of St. Jean Baptiste… will they ring again? »

One Comment

Add a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.